utilisation de l’Exacyl dans les HPPI Avis du CARO de septembre 2013

Communication :

insuffisance rénale et post-partum pathologique

Lille, le 20 septembre 2013.

A l’issue d’une étude rétrospective chez des patientes hospitalisées après une complication du post-partum principalement hémorragique dans trois services de réanimation de la région Nord Pas de Calais, une tendance à l’augmentation du nombre de patientes développant une insuffisance rénale a été observée. Certaines insuffisances rénales étaient sévères et ont pu évoluer vers l’insuffisance rénale chronique. Les patientes présentant un HELLP syndrome ou un sepsis semblaient particulièrement à risque, de même que celles dont l’hémorragie du post-partum s’était compliquée de troubles graves de la coagulation et/ou d’une hémolyse. Parmi les traitements les plus fréquemment utilisés chez ces patientes dans le cadre de la prise en charge de l’hémorragie, on relève l’administration de sérum albumine concentrée, de concentrés plaquettaires, de diurétiques, de cristalloïdes au-delà d’un volume de 3000mL et d’acide tranéxamique à une dose au-delà de 2g.
En attente d’études complémentaires, un groupe de travail multidisciplinaire de la région Nord-Pas de Calais (Dr Anne-Sophie Ducloy-Bouthors, anesthésiste-réanimateur ; Pr Subtil, gynécologue-obstétricien ; Dr Francois Provot, néphrologue ; Pr Francois Fourrier, réanimateur ; Dr Sophie Gautier, pharmacologue ; Pr Brigitte Jude, hématologue ; Ainsi que Pr Marc Hazan, néphrologue ; Pr Jacques Caron, pharmacologue ;Pr Sophie Susen, hématologue ; Pr Mercé Jourdain, réanimateur ; Dr Mélanie Decambron et Dr Marie Jonard.) s’est réuni et a décidé d’un registre de surveillance de cette pathologie.
Le groupe recommande, par prudence, de limiter la dose d’acide tranéxamique à un maximum de 2g, en particulier chez les patientes présentant un HELLP syndrome, un sepsis ou une oligo-anurie initiale.

En tenant compte des données de la littérature et de cette alerte, un schéma d’administration de l’acide tranéxamique pour l’hémorragie du post-partum peut être proposé :

Schéma d’administration de l’acide tranéxamique dans l’hémorragie du post-partum
Dose initiale : 1g = 2 ampoules en 10 minutes
Renouveler 30 minutes plus tard 1g une fois si le saignement persiste.

Ne pas administrer d’entretien

Ne pas renouveller la dose si
- oligoanurie <3OmL/1heure avant ou pendant l’hémorragie
- HELLP syndrome
- Sepsis

Effectuer une surveillance clinique de la diurèse et une surveillance biologique de l’hémostase et des marqueurs de la fonction rénale de façon répétée pendant la prise en charge de l’hémorragie.